Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres

 

 

 

Synthèse

Louis XIV. François Joseph Bosio.
Louis XIV. 1822.
Paris, Place de la Victoire.

Sculpteur français (né à Monaco le 19 mars 1768, décédé à Paris le 29 juillet 1845), Bosio montre très jeune des dons pour la sculpture et reçoit l’appui du prince de Monaco, Honoré III, qui le recommande à Augustin Pajou, en 1786.

Il suit sur une courte période l’enseignement de Pajou puis retourne à Monaco.

En 1789, la Révolution l’attire à Paris et il s’engage comme volontaire. Il obtient le grade de lieutenant. Par la suite, il quitte l’armée et séjourne en Italie, à Naples et à Rome.

De retour à Paris, en 1807, recommandé par le sculpteur Barlolini qu'il a connu en Italie, Bosio reçoit une commande du directeur général des Musées pour plusieurs bas-reliefs de la colonne de la Grande Armée. Par la suite, très satisfait de son propre buste exécuté par Bosio, le directeur général le présente à l'impératrice. Bosio réalise le buste de Joséphine qui plait à l’Empereur. Aussi, il est  autorisé à faire le portrait de Napoléon d’après nature, faveur rare accordée uniquement à Canova et à Bosio. Il est très apprécié par l’Empereur qui le traite très familièrement et lui ouvre les portes pour réaliser les portraits des personnalités de la Cour impériale : le roi et de la reine de Westphalie, l'impératrice Marie Louise, la reine Hortense, la princesse Pauline, le prince de Bénévent, la duchesse de Rovigo.

En 1814, il se rallie à la royauté et par la suite, il reçoit de nombreuse commandes : la statue équestre de Louis XIV (Paris, Place des Victoires), Louis XVI auquel un Ange montre le ciel (Paris, Chapelle expiatoire), Henri IV, enfant (Musée du Louvre).

Il réalise aussi le quadrige de l’arc de Triomphe du Carrousel (La Paix conduite sur un char de triomphe), inauguré en 1828, par Charles X.

Il a une période faste, comblé honneurs et de récompenses, qui dure jusqu’à la Révolution de 1830. Par la suite, il est privé de sa pension de 4.000 francs (accordée par Louis XVIII) et sa notoriété déclinant, il reçoit moins de commandes.

Très recherché, Bosio exécute de nombreux portraits : plusieurs bustes de Napoléon 1er et de Louis XVIIIMarie de Médicis ; Charles X ; Mme Elisabeth, sœur du roi ; Vivant-Denon ; le duc d'Enghien ; le général Massena ; le général Charrette ; le  maréchal Davoust ; le  maréchal Lauriston ; le comte d'Artois.

Il est l’auteur d’Hercule combattant Acheloüs métamorphosé en serpent, d’Aristée, de Hyacinthe, de la Nymphe Salmacis, œuvres exposées au musée du Louvre, et de Napoléon 1er érigé au sommet de la colonne de Grande Armée de Wimille, près de Boulogne sur Mer.

Il devient membre de l’Institut en 1816.

Il reçoit la croix de la Légion d’honneur en 1815, et devient officier de la Légion d’honneur en 1825. Il est fait chevalier de l’ordre royal de Saint Michel, en 1821.

Il est créé baron par Charles X en 1828 (à l’occasion de l’inauguration du Quadrige de l’Arc de triomphe du Carrousel).

Il est nommé professeur en 1817.

 

Œuvres

Neuf bas reliefs. Paris, Colonne de la Grande Armée. 1807-1810.

L'impératrice Joséphine. Buste.

L'impératrice Joséphine. Statue.

L'empereur Napoléon 1er. Buste. Salon de 1810.

Napoléon 1er, empereur des Français, en hermès. Château de Versailles. 1810.

L'impératrice Marie Louise. Buste. Château de Compiègne (Marbre). Musée des Beaux-arts d'Angers (Plâtre). Salon de 1810.

Napoléon II. Buste. Ajaccio (Haute Corse), Hôtel de ville. Salon de 1810.

La reine de Westphalie. Salon de 1810.

La reine Hortense. Buste. Malmaison (Hauts de Seine), Châteaux de Malmaison et Bois-Préau (Bronze). Château de Fontainebleau (Copie en marbre). Salon de 1810.

La princesse Pauline, duchesse de Guastalla. Buste. Salon de 1810.

Le prince de Bénévent. Buste. Salon de 1810.
La duchesse de Rovigo. Buste. Salon de 1810.

Portrait de Vivant-Denon. Buste.  Sèvres (Hauts de Seine), Cité de la céramique (Plâtre d’après Bosio). Salon de 1810.

M. Krasouski, colonel des lanciers de la Garde impériale. Buste. Salon de 1810.

L'Amour séduisant l'Innocence. Salon de 1810.

Napoléon 1er, en costume de gala. (Statue en plomb, initialement érigée au Château de Versailles).

Buste de Napoléon 1er. (Œuvre réalisée d’après nature). Musée de l’Armée. Salon de 1812.

La princesse Pauline. Buste. Salon de 1812.

Le Roi de Rome. Salon de 1812.

L'Amour lançant des traits. (Œuvre qui fait partie de la collection impériale de Russie).

Aristée, dieu des jardins. Musée du Louvre.

Louis XVIII. Buste. (Plusieurs répétitions de ce buste ont été sculptées par Bosio). Musée de Chalon-sur-Saône (Répétition en bronze). Musée des Beaux-arts de Marseille (Répétition en marbre). Musée de Brest (Répétition en bronze). Salon de 1814.

Le duc d'Enghien. Château de Versailles. Salon de 1817.

La maréchal Massena. Buste. Paris, Cimetière du Père Lachaise.

Hyacinthe. (Une réplique en bronze, exécutée pour le roi Frédéric-Guillaume de Prusse, a été donnée au Musée de Berlin). Musée du Louvre (Marbre). Musée de Saint-Omer (Réplique en bronze). Salon de 1817.

Le comte de Cazes. Buste. Salon de 1819.

M. Bertin. Buste. Salon de 1819.

Le général Charette. Buste. Salon de 1819.

M. Boulard. Buste. Salon de 1819.

Le maréchal Davoust, duc d'Auerstaëdt, prince d'Eckmühl. (Le buste en marbre a disparu).

Louis XVIII. Buste en marbre. (Œuvre commandée pour la Chambre des députés). 1822.

Le ministre de la Maison du roi. Buste. Salon de 1822.

Statue équestre de Louis XIV. Le Passage du Rhin par Louis XIV - Louis XIV distribuant aux grands hommes, de son siècle des honneurs et des récompenses. (Œuvre commandée en 1816 pour une version en marbre, puis à la demande du roi, l’œuvre fut réalisée en bronze). Paris, Place des Victoires. 1822.

Henri IV, enfant. (Oeuvre en marbre sculptée pour la ville de Pau (Basses Pyrénées) à la demande du ministre de l'Intérieur). Musée national du château de Pau (Marbre et Terre cuite). Musée du Louvre (Argent). Château de Versailles (Marbre). Musée des Beaux-arts de Lille (Argent). Musée de Dunkerque (Bronze). Musée d’Orléans (Bronze). Salon de 1824.

Portrait de Henri IV. Buste en bronze. Musée d'Orléans.

Portrait de Marie de Médicis. Buste en bronze.

Hercule combattant Acheloüs métamorphosé en serpent. (Un exemplaire en bronze acheté par le roi d'Angleterre, Georges IV, a été placé dans les jardins de Windsor). Musée du Louvre. Salon de 1824

Le comte d'Artois. Buste. Salon de 1824.

Vierge de la Conception. Salon de 1824.

Mme Elisabeth, sœur du roi. Buste. Salon de 1824.

Louis XVI auquel un Ange montre le ciel. Paris, Chapelle expiatoire. 1825.

Charles X, roi de France. Buste. Musée du Louvre. Château de Versailles. Musée de Langres (Plâtre). 1825.

Monument érigé à Lamoignon de Malesherbes. La France appuyée sur le bouclier des lis et offrant à Malesherbes le prix de son dévouement et de ses vertus - La Fidélité tenant dans sa main un cœur, symbole d'attachement et d'amour. (La statue de Malesherbes est due à Jacques Edme Dumont ; le bas-relief est de Jean Pierre Cortot). Paris, Palais de Justice. Salon de 1824-1826

Louis XVIII. (Monument devant être érigé à Paris, Place du Palais-Bourbon. Deux maquettes furent réalisées, mais le projet n’aboutit pas). 1826.

La nymphe Salmacis. Musée du Louvre. Salon de 1826.

Le duc de Bordeaux. Buste. (Œuvre en marbre disparue à la Révolution de 1830). Musée de Troyes (Plâtre). 1828.

Duchesse de Parme. Buste. (Œuvre en marbre disparue à la Révolution de 1830). Musée de Troyes (Plâtre). 1828.

De Monthyon (1733-18.20). (Pour l'église de Saint Julien le Pauvre, à Paris).

La Paix conduite sur un char de triomphe. Quadrige. (Ce quadrige, fonte de Charles Crozatier, surmonte l'arc de triomphe du Carrousel où il remplace les chevaux antiques rendus à Venise, en 1815, par les Alliés. Il a été inauguré par Charles X, en 1828). Paris, Arc de Triomphe du Carrousel. Musée du Louvre (Modèle en plâtre). Musée de Poitiers (Plâtre). Salon de 1819.

Monument de Demidoff. (Monument érigé en Sibérie, en Russie). 1830.

Une tête d'amour. Buste. Salon de 1835.

Le maréchal Lauriston. Buste. Château de Versailles. 1837.

La reine Marie-e. Buste. Salon de 1839.

Flora, célèbre courtisane romaine. Salon de 1840.

Napoléon 1er, empereur des Français. (Initialement à Wimille, Boulogne (Pas-de-Calais). Avant l’inauguration de la colonne, la statue avait figuré aux funérailles de l'empereur, le 15 décembre 1840. L’œuvre est en partie détruite pendant la dernière  guerre. En 1962, une nouvelle statue de Napoléon est exécutée par  le sculpteur boulonnais Pierre Stenne). Musée de Dunkerque (Esquisse en plâtre). 1841 (Inauguration).

Louis le Débonnaire  - Clovis fer - Louis XIII. Bas-reliefs. Eglise du Dôme des Invalides.

La reine Marie-Amélie. Statue en pied. Musée du Louvre (Plâtre). 1843.

La Vierge Marie. Buste. Musée du Louvre. Salon de 1843.

L' Histoire et les Arts consacrant la gloire de la France. Château de Versailles. Salon de 1844.

Jeune indienne assise a terre et ajustant à une de ses jambes une bandelette ornée de coquillages. Salon de 1845.

Statue en pied de Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie. Ajaccio (Haute Corse), Hôtel de Ville.

Portrait de Pierre Balguerie. Musée des Beaux-arts de Bordeaux.

Buste de Catherine de Wurtemberg. Château de Fontainebleau (Marbre).

La duchesse du Berry. Troyes (Aube), Musée d'art d'archéologie et de sciences naturelles.

François d’Orléans, prince de Joinville. Buste. Château de Versailles.

Le mariage du roi. Bas-relief. (Bosio est mort avant de l'avoir achevé).

Buste en hermès de Jérôme Bonaparte. (D’après Bosio). Château de Fontainebleau (Marbre).

Louis-Nicolas Davout, duc d'Auerstaedt, prince d'Eckmühl, maréchal de l'Empire. (D’après Bosio). Château de Versailles.

 

Galerie des oeuvres



Louis XIV. François Joseph Bosio.



Le Passage du Rhin. François Joseph Bosio.



Louis XIV distribuant . François Joseph Bosio.
Louis XVI. François Joseph Bosio.
Louis XIV.
Paris, Place des Victoires.

Louis XIV. Le Passage du
Rhin.

Paris, Place des Victoires.
Louis XIV distribuant les
honneurs.

Paris, Place des Victoires.
Louis XVI auquel un Ange
montre le ciel
.
Chapelle Expiatoire.

Hercule et Archelous. François Joseph Bosio.



Hyacinthe. François Joseph Bosio.
Henri IV enfant. François Joseph Bosio. Aristée. François Joseph Bosio.
Hercule combattant
Acheloüs
.
Musée du Louvre.
Hyacinthe.
Musée du Louvre.

Henri IV, enfant.
Musée du Louvre.

Aristée.
Musée du Louvre.


L'Impératrice Marie Louise. François Joseph Bosio.
Marie Amélie. François Joseph Bosio. Salmacis. François Joseph Bosio. Meleagre. François Joseph Bosio.
L'impératrice Marie Louise.
Musée du Louvre.
La reine Marie Amélie.
Musée du Louvre.
La nymphe Salmacis.
Musée du Louvre.
Méléagre.
Musée du Louvre.

Comte d'Artois. François Joseph Bosio.
Jenri IV enfant. François Joseph Bosio.
L'impératrice Marie Louise. François Joseph Bosio.

Louis XVIII. François Joseph Bosio
Comte d'Artois.
Musée de Lyon.
Henri IV, enfant.
Musée de Lille.
L'Impératrice Marie Louise.
Château de Compiègne.
Louis XVIII.
Musée de Toulouse.


Quadrige Arc de Triomphe. François Joseph Bosio.
Malesherbes. Fidélité. François Joseph Bosio.
Monument à Malesherbes. La France. François Joseph Bosio.
Lareine Hortense. François Joseph Bosio.
La Paix.
Arc de Triomphe du
Carrousel.
Monument à Malesherbes.
La Fidélité.
Palais de Justice.
Monument à Malesherbes.
La France.

Palais de Justice.
La reine Hortense.
Château de Malmaisons.

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS