Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse

Fontaine Louvois. Jean Baptiste Klagmann
Fontaine Louvois.
Paris.
Amazone. Jean Baptiste Klagmann
Amazone.
Palais du Louvre.

Sculpteur français (né à Paris le 1er avril 1810, décédé à Paris le 18 janvier 1867), Klagmann travaille d’abord comme ciseleur en cuivre.

 

Il suit l’enseignement de Jules Ramey et de Jean Jacques Feuchère, et entre à l’Ecole des Beaux-arts en 1828, à dix-huit ans.

Il débute au Salon de 1831 (Les Géants).

Il travaille pour le palais du Louvre (Amazone), le théâtre d’Avignon (Roi René, Plutarque), le Théâtre de Toulon (Fronton), l’Opéra de Paris (Ornements, Masques), l’ancien Opéra Comique (Ornements).

Il est l’auteur d’une des reines de France du Jardin du Luxembourg, la sainte Clotilde et des quatre fleuves de France de la Fontaine Louvois, à Paris

Il intervient pour les églises de Mézières en Brenne (Les Saintes femmes au tombeau du Christ) et Saint-Cyr d’Issoudun (Enfant tenant les attributs de la passion ; Le Christ mort).

A partir de 1848, il travaille pour les manufactures de Sèvres et de Beauvais.

Il est décoré de la croix de la Légion d’honneur en 1853.

 

Œuvres

Les Géants. Salon de 1831.

Dante Alighieri. Salon de 1834.

Machiavel. Salon de 1834.

Lord Byron. Salon de 1834.

Shakespeare. Salon de 1834.

Pierre Corneille. Salon de 1834.

Les Saintes femmes au tombeau du Christ. Eglise de Mézières en Brenne (Indre). Salon de 1835.

Le saint homme job. Salon de 1835.

M. Prosper Gothi, artiste dramatique. Salon de 1835.

Jehan Froissart. Salon de 1835.

Décorations. Portes. Boiseries. Palais du Luxembourg. 1841.

Nymphe endormie. Salon de 1842.

Décorations. Ancien Opéra Comique. 1842.

Enfant tenant un lapin. Salon de 1843.

La Seine- La Loire – La Garonne – La Saône. Paris, Fontaine Louvois. 1844.

Quatre tritons. Paris, Fontaine Louvois. 1844.

Petite fille effeuillant une rose. Salon de 1846.

Sainte Clotilde, reine de France. Jardin du Luxembourg, 1847.

Enfant jouant avec un coquillage. Salon de 1847.

Enfant tenant les attributs de la passion de Jésus-Christ. (Pour l’église Saint-Cyr à Issoudun (Indre)). Salon de 1848.

Le Christ mort entouré de ses parents et des saintes femmes. (Pour l’église Saint-Cyr à Issoudun (Indre)). Salon de 1848.

Pétrarque – Le roi René, comte de Provence. Théâtre d’Avignon, Façade. Musée des Beaux-arts d’Avignon (Buste du roi René). 1848.

Aiguière. Musée du Louvre. 1848.

Deux génies. (initialement pour le cloître des Filles du Calvaire).

Marie de Médicis. (Initialement pour le cloître du Luxembourg). 1853.

Monument au docteur Orfila. Paris, cimetière Montparnasse. 1854.

Décorations. Salon des Colonies. Palais Royal. Aile Montpensier.

La Vierge et l’Enfant Jésus. Médaillon. Mairie du 1er arrondissement. Salon de 1859.

Bacchus. Salon de 1859.

Ondine. Salon de 1859.

Deux naïades. Paris, Jardin du Luxembourg, Fontaine de Médicis. 1863.

Fronton. Toulon (Var), Théâtre. 1863.

Une amazone. Palais du Louvre, Aile de Marsan. Salon de 1866.

Vénus. (Œuvre achevée par Aimé Millet). 1866.

Masques. Opéra de Paris. Façade principale.

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS