Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres


 


Synthèse

La Tragédie et la Comédie. Jacques Edme Dumont
La Tragédie et la Comédie.
Palais du Louvre.

Sculpteur français (né à Paris le 10 avril 1761, décédé à Paris, le 21 février 1844), fils d’un sculpteur du roi, Edme Dumont, il suit l’enseignement d’Augustin Pajou.

Il est admis à l’Ecole des élèves protégés du roi en 1777 et remporte le premier prix de sculpture en 1788 (La Mort de Tarquin), après avoir obtenu le second prix en 1783 (Mort ressuscité par l’attouchement des os du prophète Elisée).

Il séjourne à l’Académie de Rome de 1788 à 1792.

A son retour en France, il exécute trois figures représentant le peuple français, qui sont primées au Salon de 1795 (Peuple français vainqueur du despotisme, Peuple français terrassant le fédéralisme, Liberté).

Il participe régulièrement aux Salons et présente des statuettes (souvent en terre cuite) : Paul et Virginie, Emile et Sophie, Première image de la mort, Femme sortant du bain, L'Amour. Vénus et l'Amour, Le Temps fixant l'Amour, Jupiter et Hébé, Le Sommeil, Le Réveil.

Il intervient pour la décoration de la colonne de la Grande Armée (six bas-reliefs) et pour l'Arc de triomphe du Carrousel (Les Armes de l’Empire français, Un Sapeur, sur la façade côté Tuileries).

En 1812, pour la décoration intérieure du Louvre, il exécute deux bas-reliefs : Vulcain entouré des armures qu’il fabrique pour les dieux ; L’Histoire avec les attributs de la guerre, des sciences et des arts. En 1824, pour la décoration de le façade du pavillon Saint Germain l’Auxerrois, au Louvre, il réalise un œil-de-bœuf, la Tragédie et la Comédie.

Il est l’auteur de plusieurs bustes exposés aux Tuileries mais qui seront détruits lors de l’incendie de 1871 (Causse, Boudet, Marceau).

Son fils, Augustin Alexandre Dumont, sera Prix de Rome de sculpture.

 

Œuvres

Mort ressuscité par l'attouchement des os du prophète Elisée. 1783.

La Vierge et l'Enfant Jésus. 1785.

Figures caractéristiques des quatre Evangélistes. Taureau - Lion. (Quatre bas-reliefs). Paris, Eglise de Saint-Sulpice. 1788.

La Charité. Paris, Eglise de Saint-Sulpice. 1788.

La mort de Tarquin. 1788.

Guillaume Lethière, peintre. 1792.

Mme Soria. 1792.

L'amiral Latouche-Tréville. 1792.

Louis David, peintre. 1793.

Le Peuple français vainqueur du despotisme. Salon de 1795.

Le Peuple français terrassant le fédéralisme. Salon de 1795. .

La Liberté. Salon de 1795.

Mucius Scœvola se brûlant le poing. Salon de 1795.

Paul et Virginie. Salon de 1795.

Emile et Sophie. Salon de 1795.

Première image de la mort. Salon de 1796.

Femme sortant du bain. Salon de 1796.

L'Amour. Salon de 1796.

Vénus et l'Amour. Salon de 1797.

Femme avec porte-montre. Salon de 1797.

Le Temps fixant l'Amour. Salon de 1797.

Hébé versant le nectar à Jupiter ou Jupiter et Hébé. Musée du Louvre. Salon de 1797.

Céphale. Salon de 1798.

Marie-Françoise Berthault, veuve d'Edme Dumont et mère de Jacques Edme Dumont. Musée du Louvre. Salon de 1799.

Le Sommeil. 1800.

Buste de femme. 1800.

La Religion. 1800. Musée du Louvre.

Le Réveil. 1800.

La Source. 1800.

La cueilleuse 1800.

Louis d'Outre Mer. 1801.

François-Séverin Marceau, général en chef (1769-1796). Château de Versailles. Salon de 1801.

Buste d'enfant, Salon de 1801.

Jean-Jacques Causse, général de brigade (1751-1796). Château de Versailles. 1802.

La Seine et la Marne. 1804.

La Bienfaisance. 1804.

Les Trois Grâces. 1804.

Six bas-reliefs. Paris, Colonne de la Grande Armée. 1806-1810.

L'Amour sur un char traîné par des papillons. 1806.

Un sapeur. Paris, Arc de triomphe du Carrousel. 1808.

Les Armes de l’Empire français. Paris, Arc de triomphe du Carrousel. 1808.

Colbert. Statue en pierre. Paris, Palais Bourbon. Paris, Musée Carnavalet (Terre cuite). 1808.

Le sénateur Darson. Salon de 1808.

Le docteur Bourru, titulaire honoraire de la société académique de Paris.

La princesse Elisa Bonaparte. 1810. Salon de 1808.

Vulcain entouré des armures qu'il fabrique pour les dieux. Palais du Louvre, Escalier. 1812.

L'Histoire, avec les attributs de la guerre, des sciences et des arts. Palais du Louvre, Escalier. 1812.

Le sénateur Journu Auhert, comte de Tustal, Salon de 1812.

Le général Boudet. (Initialement pour les Tuileries. Œuvre détruite dans l'incendie de 1871). Salon de 1812.

Le Danuhe, le Rhin, le Tibre. 1813.

Le conventionnel Courtois. 1813.

La Justice. (Ancien palais du Temple. Cette statue a été détruite). Salon de 1814.

Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes, ministre d'Etat (1721-1794). Représenté assumant la défense du roi au procès de Louis XVI. Paris, Palais de Justice. 1819.

De Lamoignon de Malesherbes. Buste.

La Tragédie et la Comédie. Palais du Louvre, Cour Carrée. 1824.

Le général Pichegru. (Initialement érigé à Lons-le-Saunier. Œuvre détruite en 1830). Salon de 1824.

Quatre apôtres.

 

Galerie des oeuvres




La Tragédie et la Comédie. Jacques Edme Dumont
Monument à Malesherbes. Jacques Edme Dumont.
La Charité. Jacques Edme Dumont.


Lion. Jacques Edme Dumont.
La  Tragédie et la Comédie.
Palais du Louvre.

Malesherbes.
Paris, Palais de Justice.

La Charité.
Paris, Eglise Saint
Sulpice.
Lion.
Paris, Eglise Saint
Sulpice.


Taureau. Jacques Edme Dumont.
colbert. Jacques Edme Dumont. Colbert. Jacques Edme Dumont
Taureau.
Paris, Eglise Saint
Sulpice.
Colbert.
Paris, Palais Bourbon.

Colbert. (Copie).
Reims.

 

 

 

 

 

 

 

 


RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS