Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

La Danse. Opéra de Paris (Opéra Garnier). 1869.

 

Jean Baptiste Carpeaux (1827-1875).

 

Localisation

La Danse. Jean Baptiste Carpeaux.
La Danse. Original.
Musée d'Orsay.
La Danse. Opéra de Paris. Paul Belmondo.
La Danse. Copie de Paul Belmondo.
Opéra de Paris.
Danse. Jean Baptiste Carpeaux.
La Danse. Modèle à mi grandeur.
Musée d'Orsay.
La Danse. Charles Gumery.
La Danse.
Charles Gumery. 1871.
Musée des Beaux-arts d'Angers.

- Marbre original : Statue en ronde bosse. Hauteur : 4.200 m. Longueur : 2.980 m. Profondeur : 1.450 m. Localisation : Musée d’Orsay.

- Copie en pierre. Œuvre de Paul Belmondo. Statue en ronde bosse. Hauteur : 4.200 m. Longueur : 2.980 m. Profondeur : 1.450 m. Localisation : Façade principale de l’Opéra de Paris.

- Modèle en plâtre à demi grandeur. Statue en ronde bosse. Hauteur : 2.320 m ; Longueur : 1.480 m ; Profondeur : 1.115 m. Localisation : Musée d’Orsay.

- La Danse. Terre cuite. Hauteur : 0.497 m. Localisation : Musée des Beaux-arts de Valenciennes.

- Génie de la Danse. Buste tiré de La Danse, Plâtre. Hauteur : 0.763 m. Longueur : 0.625 m. Profondeur : 0.405 m. Localisation : Musée d’Orsay.

- La Bacchante aux roses. Buste tiré de La Danse. Bronze. Localisation : Musée des Beaux-Arts de Valenciennes.

- Le Génie de la danse. Buste tiré de la Danse. Hauteur : 0,6 m. Terre cuite. Localisation : Musée des Beaux-Arts de Valenciennes.

- Le Génie de la Danse ; n°1. Fonds Susse. Bronze, fondu au sable. Hauteur : 0.995 m ; Longueur : 0.485 m ; Profondeur : 0.405 m. Localisation : Musée d’Orsay.

- Le Génie de la Danse ; n°2. Fonds Susse. Bronze, fondu au sable. Hauteur :0.815 m. Localisation : Musée d’Orsay.

- Le Génie de la Danse ; n°3. Fonds Susse. Bronze, fondu au sable. Hauteur : 0.540 m. localisation : Musée d’Orsay.

Historique

La Danse fut commandée par Charles Garnier en 1863 pour la décoration de la façade principale de l'Opéra de Paris (Opéra Garnier).

Sur l’avant corps droit de la façade de l’Opéra, la Danse est une statue riche en personnages. Elle est constituée d'un jeune homme souriant dressé debout jouant du tambourin et de plusieurs femmes tournant et dansant autour de lui. Les personnages sont dénudés.

Au début le groupe devait comporter trois personnages comme les trois autres groupes de la façade. Jean Baptiste Carpeaux prolixe imagine au départ jusqu’à dix-sept figures. Au final, l’oeuvre en compte quand même neuf.

L’oeuvre suscita lors de sa création en août 1869, une polémique car la statue fut considérée comme indécente par le public et certains critiques (en raison de la nudité des personnages). Dans la nuit du 26 au 27 août 1869, un encrier rempli d'encre noire fut lancé sur la Danse.

Il fut décidé l’enlèvement de la Danse et son remplacement par une oeuvre plus chaste. Carpeaux refusa la commande d’une nouvelle oeuvre. La commande fut en conséquence passée à Charles Gumery.

La Danse de Charles Gumery ne fut pas érigée à l’Opéra de Paris. Elle fut livrée en 1871 mais la substitution ne se fit pas en raison de la guerre de 1870. Par la suite, Charles Garnier gagna du temps et après la mort de Carpeaux en 1875, le projet de remplacement fut abandonné. La Danse de Charles Gumery se trouve aujourd’hui au Musée des Beaux-arts d’Angers.

La Danse de l’Opéra de Paris, endommagée durant de son exposition en extérieure, fut descendue en 1964 et remplacée par une copie exécutée par Paul Belmondo. La statue originale est entrée d’abord au Musée du Louvre puis a été transféré au musée d’Orsay, à l’ouverture du musée.

L’œuvre de Jean Baptiste Carpeaux fut de nombreuse fois reproduite en totalité ou en partie. Des réductions en bronzes furent éditées par Susse après 1909 et par A A Hébrard en 1927.

 

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS