Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres

 

 

 


Synthèse

La tragédie et la Gloire. Etienne Jules Ramey, fils
La Tragédie et la Gloire.
Palais du Louvre.

Sculpteur français (né à Paris le 23 mai 1796, décédé à Paris, le 29 octobre 1852), fils du sculpteur Claude Ramey, Jules Ramey suit d’abord l’enseignement de son père.

Très jeune, il entre à l'Ecole des Beaux-arts et remporte à dix-huit ans, le deuxième prix de sculpture. L’année suivante, il obtient le Prix de Rome avec Ulysse reconnu par son chien.

Il débute au Salon de 1822 (L’Innocent pleurant un serpent mort).

Il travaille pour les églises de la Madeleine (Saint Luc), de Saint Vincent de Paul (Saint Pierre, Saint Paul), de la Sorbonne (Christ à la colonne), de Saint Germain en Laye (La Religion protectrice).

Il exécute une grande partie de la décoration de l’Arc de triomphe de la porte d'Aix (Marseille).

Pour le Louvre, il sculpte un œil de bœuf (La Tragédie et la Gloire), œuvre située sur la façade nord de la Cour Carrée où son père, Claude Ramey, a réalisé le fronton représentant le Génie de la France sous les traits de Napoléon.

Il reçoit une médaille au Salon de 1827.

Il entre à l’Académie en 1828.

En 1832, il est nommé professeur à l’Ecole des Beaux-arts.

Etienne Ramey avait ouvert un atelier célèbre avec Augustin Dumont.

 

Œuvres

Achille blessé à mort retire la flèche de sa blessure. 1814.

Ulysse reconnu par son chien. Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts. 1815.

Vénus anadyomède. D'après l'antique. Musée des Beaux-arts de Dijon. 1820.

L'Innocence pleurant un serpent mort. Salon de 1822.

Claude Ramey, père de l'auteur. 1822.

Christ à la colonne. Paris, Eglise de la Sorbonne. Salon de 1822.

La Tragédie et la Gloire. Palais du Louvre, Cour Carrée. Salon de 1824.

Artillerie et train. Ancien Hôtel de Ville de Paris.

Les armoiries de France soutenues par deux génies. Salon de 1827.

La Religion protectrice, entourée des Vertus. Paris, Eglise de Saint-Germain-en-Laye. Salon de 1827.

La Gloire et la Paix. Salon de 1827.

Thésée combattent le Minotaure. Paris, Jardin des Tuileries. Salon de 1827.

Mme Dumont, femme du sculpteur Jacques Edme Dumont. Musée du Louvre. 1829.

Le duc de Richelieu et la Religion. Tombeau. Paris, Eglise de la Sorbonne.

La France et la Ville de Paris. Paris, Eglise de la Sorbonne.

La Chambre des députés offrant la couronne à Louis-Philippe. Paris, Palais Bourbon. 1842.

Saint Luc. Statue en pierre. (Décapité par un obus allemand en 1918). Paris, Eglise de la Madeleine, à Paris. .

La France distribuent des palmes et des couronnes à ses fils victorieux. Marseille, Arc de triomphe de la porte d'Aix. 1839.

Trophées. Marseille, Arc de triomphe de la porte d'Aix. 1839.

Renommées. Marseille, Arc de triomphe de la porte d'Aix. 1839.

La bataille de Marengo - Desaix à Marengo. Marseille, Arc de triomphe de la porte d'Aix. 1839.

La bataille d'Austerlitz - Napoléon à Austerlitz. Marseille, Arc de triomphe de la porte d'Aix. 1839.

Saint Pierre. Paris, Eglise de Saint-Vincent-de-Paul, 1844.

Saint Paul. Paris, Eglise de Saint-Vincent-de-Paul, 1844.

 

Galerie des oeuvres

Vénus anadyomède. Etienne Jules Ramey.


La Tragédie et la Gloire. Etienne Jules Ramey.


La Bataille de Marengo. Etienne Jules Ramey, fils


La Bataille d'Austerlitz. Etienne Jules Ramey, fils
La Vénus anadyomède.
Musée de Dijon.
La Tragédie et la Gloire.
Palais du Louvre.
La bataille de Marengo.
Marseille.
La bataille d'Austerlitz.
Marseille.
Napoléon à Austerlitz. Etienne Jules Ramey, fils Desaix à Marengo. Etienne Jules Ramey, fils Retour au foyer. Etienne Jules Ramey Thésée et le Minotaure. Etienne Jules Ramey.
Napoléon à Austerlitz.
Marseille.

Desaix à Marengo.
Marseille.

Retour au foyer.
Marseille.
Thésée combattant le
Minotaure
.
Paris, Jardin des Tuileries.
Saint Luc. Etienne Jules Ramey.
Saint Luc.
Paris, Eglise de la
Madeleine.

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS